l\'indigné

Enjeux géopolitique du gaz de schisme

 

 Chère ami(e),

 

 La peur du système actuel, que les mesures atteignent le stade ou les peuples ne pourront plus les supporter et « De mettre à feu et à sang son économie et sa paix sociale ? »

géopolitique,chute tendanciel des profits,chomage,plans sociaux,chineLa spéculation, facteur d’ordre ou de désordre?

Le capitalisme synonyme de problèmes économique , écologique et sociaux

 

 

Afin d’expliquer en quoi la phrase de Karl Marx : Le capital de Marx expliqué : Bien de militants s’inspirent des idées de Karl Marx, et considèrent que le combat entre les patrons et les salariés est permanent et inévitable. (…) .  Vous pouvez lire en ligne Le Capital à http://le.capital.free.fr/

 

Le capitalisme ne peut pas, à long terme, résoudre le problème économique de fournir une vie humaine pour les masses… Cette proposition est la base de l’approche de classe du Marxisme.  Sans elle il n’y a pas d’approche de classe, et il ne peut pas y en avoir. Si ce n’est pas vrai alors il n’y a aucune raison de ne pas être simplement un bon réformiste.3

 

Le capitalisme est bourré de contradiction entre une planète finie et un système capitaliste néolibérale qui a des besoins infinie.  Écologie - Décroissance : à propos de limites ... - Le Monde Libertaire : « Il y a une éthique des limites, une pensée de la limite qui ne coïncide pas avec la fermeture ou la fin. »

 

E. Kac et A. Ronell

 

 

 

 

 

Les enjeux sont immenses, les intérêts aussi enjeux :Les lobbies industriels derrière le gaz de schisme ? : Pourquoi faire une enquête sur les lobbysmes ( et donc sur le nucléaire (civile et militaire),  les gaz de schismes) et son évolution. Parce qu’il est une part importante de la réussite ou des échecs d’une négociation comme l’indique le monde diplomatique Archives en Février 2001et l’échec retentissant du sommet sur le climat tenue a La Haye en 2001. pas de contrepoids écologique aux lobbying industrielle : Arctique L’innocence en danger.


Nous sommes 7 milliards à dépendre de la préservation de l’Arctique, régulateur climatique planétaire vital, berceau d’une biodiversité exceptionnelle. Et ils ne sont qu’une poignée à vouloir se l’accaparer et la détruire pour quelques gouttes de pétrole de plus… À peine 3 années de consommation mondiale. Le souhaitons-nous vraiment ?

Non, ça suffit !

Les instances gouvernementales, comme le prouve tristement l’échec du sommet de Rio + 20, sont impuissantes à prendre les décisions nécessaires pour éviter cette tragédie. Mais, nous, citoyens de tous les pays, animés par la volonté de préserver notre planète, nous pouvons arrêter cette catastrophe !

C’est pourquoi, nous avons lancé une grande campagne : Save The Arctic ! Car la paix dans le monde et le respect de cette terre que nous allons léguer à nos enfants dépendent de la préservation de ce patrimoine naturel commun essentiel

 

Je deviens

defensur de l'Antartique

 

 

Merci pour votre participation !

Les Amis de la Terre

 

Dessus : Arctique : suivez nos équipes en action

Plusieurs pays, des militants, un seul mouvement ! Pour dire à Shell de ne pas forer en Arctique.
Lire la suite

 

L'huile de Palme envahit l'Afrique

Greenpeace a été le témoin, au Cameroun, de la forte mobilisation locale contre la plantation Herakles Farms. Un projet qui engendre colère, conflits sociaux et déforestation.
Lire la suite

 

Afin de mieux comprendre : Dans cet article sur la thématique du secteur de l’énergie et plus précisément du secteur gazier et pétrolier. . Il sera question des enjeux énergétiques, géopolitiques et du système capitaliste agissant comme une pieuvre. L'Histoire des Choses( a story of stuff :  Texte :Documentaire |L'Histoire des Choses : NB : reporterre .net, GASLAND - Vidéo Dailymotion ( durée 47 min) , Programmée et Détruire pour consommer toujours plus (durée de 43 min 39),

NB : reporterre .net l'insurrection des consciences - témoignages. Pour en savoir plus sur les dégâts de ce mécanisme implacable : Histoire de l'industrie pétrolière ,GASLAND - Vidéo Dailymotion ( durée 47 min) , The End of Suburbia - 52 minute documentary on peak oil ( durée 52 min)

 

 

 

 Le gaz de schisme nuit au bien être :

Le néolibéralisme doit sa renaissance au cours du dernier quart du 20ème siècle aux crises énergétiques des années 70, causées par les augmentations importantes et inattendues du prix du pétrole, de l'or( ...) , La dépendance chinoise au charbon ! : Batailles pour l'énergie - Le Monde diplomatique : « Prix du pétrole, pénuries électriques, ruée sur les ressources renouvelables, géopolitique des gazoducs ( Pétrole et gaz de schiste,...une guerre pour 2012 : « Un documentaire:Le grand Monopoly du gaz - Le grand Monopoly du gaz (arte) ( durée 15 min), Gaz Land | Facebook

 

Ainsi dans le communiquer Communiqués « Gaz de Schiste Provence, Gaz de schiste : les industriels ne désarment pas - Energie – Usine nouvelle « Alors que le gouvernement affiche sa volonté d’interdire l'exploitation des gaz de schiste, les groupes désireux d’expérimenter cette technologie en France s’indignent. Total, GDF Suez. ou Toréador soulignent la nécessité de s’informer sur le sous-sol de l’Hexagone, et de ne pas tuer dans l’œuf la recherche dans le domaine » et conclue par « Alors qu'un rapport d'étape doit être rendu aujourd'hui 15 avril au gouvernement, Toréador multiplie les rendez-vous d’influence auprès des ministres et des députés. Tout comme l’australien Vermillon, l’américain Schuepbach Energy, ou les Français Total et GDF Suez, rompus au lobby hexagonal. Un calcul pourrait intéresser ses interlocuteurs. En prenant l’hypothèse de 8 milliards de barils extraits des réserves du bassin parisien dans les trente prochaines années, l’Etat français mettrait la main sur 160 milliards d’euros de recettes fiscales. Il souhaiterait s’en priver ? "C’est étonnant ». Dans l’article Agora Vox Nucléaire et gaz de schistes dans un modèle libéral - AgoraVox le ... pose la question « A priori l'exploitation des gaz de schiste nécessite beaucoup moins d'investissements que la filière nucléaire. En revanche l'État français ayant nationalisé le sous sol, il en tirera des revenus colossaux qui le rendent immédiatement suspect pour bien évaluer la dangerosité du procédé. Comment croire l'État qui a accumulé une dette de plus de 2000 milliards d'euros lorsque 400 à 800 milliards de revenus providentiels se profilent à l'horizon »  Le choix entre sécurité et sauvegarde de l’environnement d’un coté et  profit court terme pour état et multinationales ; le choix semble vite être fait.

Les révolutions du gaz de schiste : ternois énergie d'appoint, le gaz est désormais au centre de la nouvelle géopolitique mondiale. En grande partie grâce au gaz de schiste. Nouveaux producteurs, nouvelles technologies, les révolutions du gaz vont changer le paysage industriel mondial.

Les Etats-Unis bientôt exportateurs !

La révolution va-t-elle atteindre l'Europe ?

 

D'abord, affirme l'Agence internationale de l'énergie, « en dehors de l'Amérique du Nord, le gros du développement des gaz non conventionnels à moyen terme concernera le gaz de charbon et le "tight gas", pas le gaz de schiste ! » Troisième et dernier membre de la famille des gaz non conventionnels, le tight gas ou gaz compact est le gaz naturel piégé dans des roches ultracompactes (plus compactes que la brique) peu perméables

 

La boulimie asiatique dope le GNL

GNL, acte II. Presque cinquante ans après les premiers navires méthaniers qui ont amené du gaz liquide algérien vers les ports français et britanniques, le gaz naturel liquéfié (GNL) semble prendre un réel essor. Même s'il faudra attendre 2015, selon l'AIE, pour assister à une « accélération brutale », grâce à la mise en service de nouvelles capacités d'exportation en Australie et aux Etats-Unis. En attendant, l'agence table sur un relatif ralentissement ces trois prochaines années. D'ici à 2017

 

Des plates-formes flottantes de liquéfaction

« Comme les unités flottantes de production pétrolière [les FPSO] ont révolutionné l'extraction du pétrole, en permettant d'aller le chercher au fond des mers, très loin des côtes, les futures plates-formes flottantes de liquéfaction vont bouleverser la production du gaz », affirme Olivier appert, président d'IFP Énergies nouvelles. L'idée : exploiter les gisements de gaz sous-marins trop loin de la terre pour être reliés à la côte par un gazoduc. à titre d'exemple, le projet Ichtys, mené en Australie par Total et le japonais Inpex, exige la construction de800 kilomètres de gazoducs sous-marins, dont le coût est estimé à un milliard de dollars.les premières applications mondiales de « floating GNL » sont prévues en Australie. le pays, voué à devenir le prochain Qatar, avec une première usine de liquéfaction entrée en service en mai dernier, sept en construction et de nombreux projets, offre un tel potentiel que les opérateurs n'hésitent pas à s'éloigner des côtes. Trois projets de « Floating GNL » sont en cours

 

Le CAC 40 est sortie de sa léthargie et les acheteurs ont décidé de prendre la main de façon ferme pour mettre un terme à un ennui certain. Les volumes restent estivaux mais à force de ressasser des mauvaises nouvelles, le mieux était encore de conjurer le sort sachant que des espoirs de mesures à venir, peut-être même concertées, des banques centrales renaissent. La FEDtient toujours le même discours : elle interviendra si nécessaire. Quant à la BCE, le FMI la presse d'agir car finalement l'Europe se doit de sortir de la crise non seulement pour elle-même mais également pour le reste du monde puisqu'à cause d'elle Chine et Etats-Unis seraient à la peine. Rien de bien concret dans tout ceci mais de quoi entretenir le moral des troupes d'où une bien belle blanche qui laisse augurer un retour sur 3270 points.

Aux Etats-Unis, la saison des résultats avait peut-être un peu vite été anticipée comme médiocre. Or, les chiffres dévoilés jusqu'ici sont plutôt bons compte tenu du marasme ambiant. Les opérateurs se réjouissent donc lorsque les prévisions pessimistes ne sont pas dépassées à l'instar des résultats d'Intel. Le titre progresse alors même que l'équipe dirigeante admet un ralentissement de la demande d'ordinateurs. Le bémol demeure graphique car le S&P 500 rejoint sa résistance des 1375 points. Il faut donc maintenant de nouveaux catalyseurs pour pousser plus avant l'avantage des acheteurs.

Le CAC 40 peut ainsi continuer sur sa lancée puisqu'il n'existe pas d'obstacle avant 3270 points. Il faut néanmoins continuer de garder un œil sur le secteur obligataire. Les vraies bonnes nouvelles viendraient d'adjudications espagnoles et italiennes en harmonie avec celles de l'Europe du nord : nous n'en sommes pas là.

Bertrand RICHARD jeudi 19 juillet 2012

 

 

Pékin est recouvert pratiquement en permanence d'une fine couche brumeuse, qui affadit les couleurs et masque la lumière Chine, il n'est pas question qu'un investissement ne rapporte pas, que cela concerne l'environnement, l'art ou le tourisme.

 

C'est pourquoi je vous propose de revenir aujourd'hui , un éclairage sur le gaz de schisme, les risques sociaux et environnementaux et les intérêt

 

Situation des énergies « renouvelables» et fossiles en  chine :

Les investissements dans le renouvelable commencent... : le gaz naturel.... alors que le gaz naturel décolle !
Cette énergie est pratiquement absente du mix énergétique chinois actuellement. Le gaz naturel n'a qu'une part de 4%, alors qu'il représente autour de 24% au niveau mondial.

Un secteur en particulier devrait se développer, le secteur des shale gas.

Le shale gas, le nouvel eldorado (....)

 

Les investissements affluent dans le shale gas
Ce marché est particulièrement intéressant car il fait partie des rares secteurs de l'énergie qui ne soient pas contrôlés entièrement par les grandes entreprises d'Etat. (....).

Les compagnies étrangères appelées en renfort


Les autorités chinoises font actuellement des ponts d'or aux compagnies étrangères disposant des technologies modernes d'exploitation. CNPC et Shell ont par exemple signé en mars dernier le premier contrat d'exploration de shale gas, qui doit se dérouler dans la province du Sichuan (sud). D'ailleurs, la région a annoncé aujourd'hui qu'elle espère produire deux milliards de m3 d'ici 2015.

Et derrière Shell, ExxonMobil, Chevron, Statoil ou encore Total sont sur les rangs pour exploiter cette ressource. En tout, c'est six milliards de dollars qui devraient être dépensés jusqu'en 2015 pour atteindre le (modeste) objectif d'une production de 6,5 milliards de m3 par an. L'eldorado vient juste de commencer.

 

"Avec 2% de son capital détenu par le fonds China Investment Corp., Total est très impliqué en Chine. Son accord en mars dernier avec Sinopec va lui permettre de commencer à explorer les ressources du sous-sol chinois. Toutefois Total ne vous donnera qu'une faible exposition au marché chinois du gaz naturel. Vous obtiendrez une meilleure exposition en jouant des petites valeurs très spéculatives, comme Anton Oilfield Services Group ou SPT Group, toutes deux cotées à Hong Kong".

 

Conclusion ou constat :

 

 

Dans l’univers artificiel du capitalisme et de la technoscience, fondés sur les outrances, les excès, la démesure, le gigantisme, la surenchère, nous sommes sans cesse conviés à repousser nos limites physiques, intellectuelles, professionnelles et sociales. La notion même de limite est devenue impensable. Toute remise en cause de son fonctionnement ( croissance, hausse du PIB….) signifie pour lui son arret de mort. ( google). D'ou des crises de plus en plus dure, une peur des troubles sociaux liés a des mesures impopulaires de préservation ( " plan de sauvetage", émission massive de monnaie fictive, Je vous propose aujourd'hui deux sujets traitant de cette problématique. Pour commencer, abordons ces politiques monétaires expansionnistes qui profitent à certains investisseurs.

 

Cette cérémonie satirique a pour but d'illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises françaises, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu'elles utilisent abondamment.

Nous vous invitons à voter et à choisir vos Pinocchios parmi les entreprises nominées dans trois nouvelles catégories.
Rendez-vous sur : www.prix-pinocchio.org

Sur le même sujet

 



19/07/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres